Eh oui, l'ortie, cette soi-disant mauvaise herbe (envahissante à souhait) est aussi une mine de bonnes choses : vitamines (B2, B5, C, K...), minéraux (fer, silice), oligo-éléments (cuivre, zinc) et aussi protéines. On aurait tort de s'en priver !
Seule chose importante à respecter : le lieu de la cueuillette. S'assurer qu'aucun traitement chimique n'a été fait à proximité !

On ne récolte que les jeunes pousses, c'est-à-dire les feuilles du haut de la plante (quand celle-ci n'a pas encore de fleurs évidemment).
Avec des gants de préférence (ou le sweat immense de son chéri dont les manches sont super grandes !!)
Et non, une fois cuite, l'ortie ne pique plus !

tarte_ortie2

 

Pour 6 tartelettes :
1 pâte feuilletée
2 grosses poignées de jeunes feuilles d'ortie (environ 50 têtes)
2 gros oignons
2 oeufs
2 grosses c à s de crème fraîche
2 c à s de lait
sel, poivre, huile d'olive

 

Éplucher les oignons, les couper en petits morceaux et les faire revenir à la poêle dans un peu d'huile d'olive.
Laver les orties et les ajouter aux oignons. Saler légèrement et laisser cuire une dizaine de minutes.
Les orties réduisent beaucoup, c'est normal !

Dans un bol, mélanger les oeufs, la crème, le lait, le sel et le poivre.
Étaler la pâte et en garnir les moules à tartelettes beurrés.
Déposer quelques cuillères du mélange oignon-ortie dans les tartelettes puis la préparation à base de crème et d'oeufs.

Enfourner th 6 pendant 15 à 20 minutes.
Servir avec une salade verte.

 

tarte_ortie