Non mais franchement, vous croyez pas vous, que les rois mages auraient pu un peu penser à nous et à nos estomacs alourdis par les fêtes ? Je sais pas moi, ils auraient pu ralentir la cadence des dromadaires et profiter du paysage, faire un peu de tourisme au lieu de se presser comme des malades au chevet de l'enfant roi. Ça nous aurait laissé un peu de répit et on aurait pris plaisir à savourer une bonne galette... disons fin Janvier.
Mais non, sitôt Noël et le réveillon passés, voilà qu'on court se remettre en cuisine concocter une petite galette bien légère... Pour ma part, j'aurais fait l'impasse sur cette gourmandise cette année mais l'Homme-Ours avait très très envie d'une vraie frangipane (vous savez, crème d'amande et crème pâtissière). J'ai cédé à une condition : rajouter des quartiers de pomme à la préparation. Le marché conclu, il a fallu s'atteler à la tâche !

L'année dernière, ma résolution de la nouvelle année avait été de faire une cure Cabot dès les premiers jours de Janvier (cf le blog de Saines Gourmandises pour plus d'info) l'excuse parfaite pour ne pas se goinfrer de frangipane. Finalement, c'était un super idée...
On va dire que j'attends quelques semaines pour recommencer :-)
Quant à la fameuse galette tant désirée par l'Homme, je ne pouvais pas non plus trop lui refuser ; il avait été toujours présent et encourageant pendant cette cure, allant même jusqu'à changer un peu lui aussi son alimentation (et je peux vous dire que manger des céréales demi-complètes bio, du tofu fumé et de la crème de soja pour un Homme taillé comme un rugbyman, c'est une véritable preuve d'amour ça !!!).
Depuis nous consommons moins de viande (juste 1 à 2 fois par semaine), moins de produits laitiers également (enfin moi surtout car il a du mal à se passer de ses yaourts au vrai lait de vache) et il va même parfois faire les courses au magasin bio.
Alors quand il a envie d'un petit craquage, je ne peux pas lui en vouloir...

 

Galette2

 

Pour 8 à 12 personnes :

Crème pâtissière :
250 ml de lait
1/2 gousse de vanille ou 1 c à c d'extrait de vanille
3 jaunes d'oeufs
50 g de sucre ou 3 c à s de sirop d'agave
20 g de fécule de maïs (maïzena par ex)

Crème d'amande :
100 g de sucre
100 g de beurre ramolli
2 oeufs entiers
100 g de poudre d'amande
2 c à c d'amande amère

2 pâtes  feuilletées de bonne qualité bio
3 grosses pommes
2 jaunes d'oeufs
1 fève

 

 

Préparation de la crème pâtissière :
Dans une casserole, faire chauffer le lait avec la 1/2 gousse de vanille grattée ou l'extrait de vanille.
Dans un saladier, battre les 3 jaunes d'oeufs avec le sucre (ou le sirop d'agave) jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la fécule de maïs et mélanger à nouveau.
Quand le lait est chaud, verser sur la préparation précédente en fouettant le tout. Remettre dans la casserole et faire cuire doucement sur feu doux en fouettant ; la crème épaissit assez vite.
Reverser dans le saladier et laisser ainsi jusqu'à complet refroidissement.

NB : normalement, on devrait filmer la préparation avec un film alimentaire qui colle bien à la crème pour éviter qu'une "peau" ne se forme. Comme je n'ai pas du tout confiance dans tous ces produits qui peuvent migrer dans les aliments, je m'abstiens. Libre à vous de le faire ou non...

 

Préparation de la crème d'amande :
Dans un saladier, faire blanchir le sucre avec le beurre ramolli.
Ajouter les oeufs entiers, puis la poudre d'amande, et l'extrait d'amande amère et mélanger jusqu'à ce que la crème soit bien homogène. Réserver également.

 

Éplucher les pommes et les couper en 8. Les mettre dans une casserole avec un fond d'eau et faire cuire environ 10 minutes. Les pommes doivent être tendres mais non en compote. Égoutter si nécessaire.

Mélanger la crème pâtissière à la crème d'amande.

 

Galette1

 

Étaler la première pâte feuilletée sur une tôle recouverte de papier sulfurisé. La recouper pour avoir un diamètre de 30 cm (26 ou 28 cm de diamètre, c'est trop petit, le volume de crème est assez important et si comme moi, vous voulez faire une photo, peu à peu la crème s'étale et on n'a plus de place pour souder les 2 pâtes...)
Étaler alors la crème en laissant un tour de 1 à 2 cm pour effectuer la soudure puis disposer les quartiers de pomme sur la crème. Ajouter la fève entre les pommes.
Avec un pinceau ou au doigt, mouiller le pourtour de la pâte.Recouvrir l'ensemble de la seconde pâte feuilletée et appuyer délicatement pour bien souder les deux pâtes.

Tracer les dessins sur la pâte avec la pointe d'un couteau (attention à ne pas la percer ; perso, j'avais tellement peur que cela arrive qu'au final, une fois la galette cuite, on ne voyait plus du tout mes dessins... je pense que c'est plus facile à faire avec de la pâte feuilletée maison, plus épaisse)
Dorer avec les deux jaunes d'oeufs.
Enfourner à th 6 pour 25 à 30 minutes.

Déguster tiède ou froid et vive le roi (et les reines ! Car faut pas oublier que le plus souvent, ce sont elles qui confectionnent de leurs petites mains gracieuses et délicates les galettes englouties par Sa Majesté et la horde de petits princes et princesses !)

 

Galette3

 

Allez, prochain défi :  essayer de faire de la pâte feuilletée inversée. Le feuilletage est tout de même beaucoup plus classe qu'avec les pâtes achetées dans le commerce !