Après la traditionnelle galette à la frangipane, j'ai voulu tenter une brioche.
Une belle grosse brioche avec ses morceaux de fruits confits et son sucre en grains. Perso, une brioche que j'aime beaucoup (je laisse volontiers mes fruits confits hyper sucrés aux gourmands) mais la brioche, je la garde !

Bien que je ne possède pas de machine à pain, ce n'est pas la partie pétrissage que je redoute quand je me lance dans la boulange (j'ai les muscles nécessaires pour martyriser ma pâte)... c'est toujours et encore la cuisson !
Car mon four à gaz n'est pas un champion toute catégorie de la cuisson parfaite et homogène. Il détiendrait plutôt la palme du "cramage de cul de gâteaux" si vous voyez ce que je veux dire. Car oui, celles et ceux qui ont comme moi un four à gaz, savent bien que ces derniers ont une fâcheuse tendance à chauffer beaucoup trop fort par dessous au détriment du dessus des préparations... Nous avons tous nos petites astuces pour pallier à ce genre de problème, comme mettre la lèchefrite sous la préparation pour essayer de diffuser un peu plus la chaleur. Malheureusement, cela ne fait pas toujours tout. Alors oui, je vous l'avoue, ma brioche à merveilleusement bien poussé pendant la préparation mais un peu moins bien pendant la cuisson et a même un peu roussi dessous.
Mais elle a été néanmoins croquée par une bande d'affamés qui l'ont trouvée fort à leur goût ! Allez, on va dire que c'était la dernière brioche des rois avant l'année prochaine...

 

Brioche des rois 3

 

Pour une brioche de 8 personnes :
25 g de levure fraîche
10 cl de lait
400 g  de farine
100 g de sucre roux
1 pincée de sel
3 oeufs + 1 jaune pour dorer
125 g de beurre
le zeste d'une orange bio (éventuellement un peu de fleur d'oranger)
des morceaux de fruits confits
du sucre en gros grains
une fève

 

 

La veille au soir

Faire tiédir le lait et incorporer la levure fraîche. Surtout ne pas faire trop chauffer le lait, cela aurait pour effet de "tuer" la levure.
Laisser reposer 15 minutes, la levure doit être totalement dissoute.

Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un saladier. Faire un puits et incorporer les oeufs et la levure dissoute dans le lait.
Travailler cette pâte en mélangeant tous les ingrédients pendant 15 minutes au robot ou à la main.

Couper le beurre en petits morceaux et l'ajouter peu à peu à la pâte. Pétrir à nouveau 15 minutes (je sais, c'est un peu long, mais vous brûlez les calories que vous engloutirez à la dégustation = zéro kilo pris...).
La pâte doit être bien souple et ne plus coller aux parois du saladier.

Couvrir alors la pâte avec un torchon propre ou la filmer (mais vous savez maintenant que je n'aime pas trop le film étirable).
Placer le saladier à l'abri des courants d'air dans une pièce chaude ou pourquoi pas  dans votre four éteint bien-sûr.
Laisser pousser toute la nuit.

 

Le lendemain

La pâte doit avoir doublé de volume. La dégazer et la pétrir un peu en ajoutant le zeste de l'orange bio et l'eau de fleur d'oranger si vous le souhaitez. Pour ma pat, je trouve que le zeste d'une orange entière parfume déjà merveilleusement bien.
Mettre du papier sulfurisé sur une plaque . Former une boule et faire un trou en son milieu. Ne pas oublier le fève !!
Mettre dans le four éteint et laisser pousser encore 2 heures.

Quand la brioche est bien gonflée, la dorer avec le jaune d'oeuf (allongé avec un peu de lait si besoin), répartir les morceaux de fruits confits et saupoudrer de sucre en gros grains.

 

Brioche des rois 1

 

Enfourner 25 minutes dans un four th 6.

Déguster tiède

 

Brioche des rois 2