Des pommes, des pommes... qu'est ce qu'il a bien pu passer par la tête de certaines pour nous proposer un concours avec pour thème de prédilection cette pomme ? Il est vrai que ce fruit est l'un des plus consommés mais il est plutôt de saison à l'automne et en hiver.
Je ne remets aucunement en doute les motivations des organisatrices... mais à cette période de l'année, les miennes de pommes, et bien, elles n'en ont plus que le nom. Et pour cause, elles ressembleraient plus aux joues de ma vieille mémé presque centenaire (quoi poilues !!! mais non, ma mémé n'a pas de barbe !).
Je voulais juste dire que mes pommes étaient ridées, complètement ratatinées, bien melées (pardon mémé, t'as pas les joues ratatinées...)
On pourrait presque croire que ce sont des pommes séchées. Car il faut bien l'avouer, il n'y a plus vraiment d'amateur à la maison pour se contenter d'une pomme pour le dessert, à part si elle est réduite en compote par mes bons soins. Bref, les pommes ridées n'ont pas trop la cote chez nous et elles ont tendance à squatter la panière de fruits beaucoup plus longtemps que les oranges ou autres bananes plus appétissantes.

Et pourtant la pomme, je l'adore ! En compote, en tartes parfumées à la cannelle, dans la grimolle poitevine, en crumble avec des mûres ou des fleurs de sureau, en chutney épicés. Ou bien encore coupée en petits morceaux bien croquants dans les salades de fenouil, de lentilles ou de chou, fondante dans les currys, savoureuse cuite au four avec le gibier ou le porc ou même en soupe avec des panais. La pomme, je la cuisine à toutes les sauces !

Alors relevons ce défi et transformons en dessert bien gourmand ces fameuses pommes.J'entends déjà certains penser "dessert bien gourmand avec du lait de chèvre ??" Et oui, pour moi les yaourts au lait de chèvre sont les plus forts meilleurs. J'avoue que j'adore également ceux fabriqués avec du lait du brebis. Certains n'apprécieront pas du tout ce goût particulier et fuiront devant cette odeur de bique mais pour moi, ils feront l'enchantement de mon palais.

 

Yaourts au lait de chèvre et pommes caramel1

Pour 8 yaourts :
1 l de lait de chèvre (bio)
1 yaourt au lait de chèvre nature (bio)
1/2 gousse de vanille
2 cuil à soupe de sirop d'agave
3 pommes
2 cuil à soupe de cassonade
25 ml d'eau

 

Commencer par faire chauffer doucement le lait de chèvre.
Couper la demi gousse de vanille en deux et la racler pour récupérer tous les grains.
Éteindre le feu, mettre les grains de vanille et les gousses épuisées dans le lait et laisser infuser jusqu'à complet refroidissement. On peut laisser infuser beaucoup plus longtemps pour développer encore plus le parfum de vanille.

Pendant  ce temps, on va préparer la compotée au caramel.
Dans une casserole à fond épais, verser la cassonade et l'eau. Faire chauffer environ 5 minutes pour obtenir un beau caramel.
Éplucher les pommes et les incorporer au caramel chaud. Laisser compoter doucement les pommes 10 minutes. Il ne doit plus y avoir d'eau.

 

Yaourts au lait de chèvre et pommes caramel4

 

Dans un grand pichet, mélanger le yaourt au lait de chèvre, le sirop d'agave puis ajouter le lait parfumé à la vanille.
NB : le pichet, c'est pas pour faire beau, c'est juste que c'est beaucoup plus facile pour ermplir les petits pots en verre sans avoir à sortir la louche, l'entonnoir et finalement en mettre partout à côté !
Déposer une grosse cuillère à soupe de pommes compotées dans le fond de chaque pot en tassant bien.
Rajouter dessus le lait et programmer la yaourtière (9 heures environ pour la mienne).

Une fois les yaourts pris et refroidis, les mettre 24 h au réfrigérateur pour plus de fermeté.

Yaourts au lait de chèvre et pommes caramel7

Yaourts au lait de chèvre et pommes caramel2Petit clin d'oeil à ma région : "la Mère Juliette, au coeur du Poitou"

 

Alors voilà, avec cette recette je participe (in extremis) au concours organisée par "Cuisine et Cigares" sur le thème de la pomme

ob_cacaba_kkvkvk-pommes-1a