L'été n'est peut-être pas la saison la plus propice aux longues ballades dans la campagne, surtout quand cette campagne ressemble plus par endroit aux grandes plaines de la Beauce (palisses et arbres arrachés, cultures intensives..). Mieux vaut alors connaître bien le coin et choisir les petits chemins ombragés.
Le temps orageux et lourd de ces derniers jours nous ferait donc plutôt préférer les bords de rivières et autres petits ruisseaux où l'on peut trouver de la fraîcheur. Pique-niques et baignades sont donc des sorties agréables quand vient la fin de la journée.
Pour faire d'une pierre deux coups, je ne manque jamais d'enmener avec moi des sachets en papier pour d'éventuelles cueillettes. Il y a à cette saison encore beaucoup de plantes à récolter.

Oeufs au lait à la reine-des-prés 0

Celle qui a retenu mon attention ces derniers temps s'appelle la reine-des-prés (Filipendula ulmaria) et on la trouve justement dans les lieux humides, les prairies marécageuses, les fossés, les bords de rivières...

Reine-des-prés 8

Cette jolie plante élancée aux fleurs si délicates fait partie de la famille des rosacées, comme la rose, l'églantier, le fraisier, la ronce et beaucoup d'arbres fruitiers.
Cette famille a la particularité d'avoir des fleurs avec 5 pétales et des nombreuses étamines.

La reine-des-prés présente des fleurs blanches à jaune pâle avec une odeur très caractéristique. D'ailleurs, quand on se promène, on sent d'abord le parfum envoûtant de la plante avant de découvrir les grandes tiges bordant un ruisseau.
Cette odeur est celle du salicylate de méthyle, appelé parfois l'aspirine verte. Car la plante a cette particularité, comme le saule, de pouvoir synthétiser l'aspirine. L'ancien nom de la reine-des-prés était d'ailleurs la spirée qui a donné son nom à l'(a)spirine !

On a donc utilisé cette plante depuis des centaines d'années pour combattre les inflammations (en plus, elle n'irrite pas l'estomac), calmer en douceur les fièvres et les douleurs.
Elle est également diurétique ; elle élimine l'eau, combat les oedèmes et la cellulite. Vous vous rendez compte que vous allez vous régaler avec ce petit dessert et qu'en même temps, vous allez vous débarrasser de votre vilaine peau d'orange ! (d'accord, résultat non garanti...)
Elle possède encore bien d'autres propriétés : vulnéraires (quelques feuilles fraîches pillées accélèrent la cicatrisation des petites plaies), anticoagulante et antioxydante..., autant dire qu'elle mérite entièrement son nom de reine-des-prés !

Reine-des-prés 6Outre son odeur si particulière, la reine-des-prés est pour ma part une plante assez facile à reconnaître : ses grandes tiges élancées et de couleur rouge, ses feuilles découpées et alternées (avec le dessous blanc et doux) et ses petites graines en forme de spirale (d'où son ancien nom de spirée).
Et comme la plante aime avoir les pieds dans l'eau, on ne la trouve que dans les endroits humides.

Une petite recommandation cependant : les personnes allergiques ne doivent pas la consommer. C'est pourquoi je ne vous conseille pas non plus de goûter à ces oeufs au lait si vous êtes dans ce cas. N'étant pas médecin, je préfère ne prendre aucun risque !

Reine-des-prés 7Quand aux autres utilisations de la reine-des-prés, on peut l'employer pour parfumer bière, vin ou hydromel.
Il paraît qu'en la faisant sécher pendant un an, elle déploie encore plus de parfum et les arômes sont plus développés... A vérifier l'année prochaine car mes tiges sont en train de sécher la tête en bas.
En tout cas, elle a parfumé à souhait ces petits oeufs au lait en dégageant une douce saveur de miel...

 

Pour 10 petites tasses :
1 l de lait d'épeautre (ou tout autre lait végétal ou animal)
75 g de sucre roux
5 oeufs
5 sommités fleuries

 

Prendre les sommités de reine-des-prés et essayer d'enlever un maximum de petites tiges vertes qui peuvent donner de l'amertume à la préparation.

Faire chauffer le lait dans une casserole et l'amener à ébullition.
Couper le feu, mettre les fleurs dans le lait et couvrir avec une assiette ou un couvercle.
Laisser infuser environ 2 heures.

Passer le lait parfumé au chinois pour ôter toutes les petites fleurs et remettre la casserole sur le feu.
Ajouter le sucre.
Dans un bol, battre les oeufs en omette.
Quand le lait est chaud, éteindre le feu et verser les oeufs en mélangeant bien.

Répartir la préparation dans des petits ramequins ou des tasses.
Les placer dans un grand plat creux ou une lèche-frite. Ajouter de l'eau pour faire cuire les oeufs au lait au bain-marie pendant 1 heure th 6.
Laisser refroidir puis placer au réfrigérateur pendant plusieurs heures.
Déguster bien froid.

Oeufs au lait à la reine-des-prés 3

Oeufs au lait à la reine-des-prés 5