Depuis une semaine environ, les palisses, les petits chemins et même certains jardins se parent de jolies grappes blanches odorantes. On les voit de loin et le parfum délicat et suave qu'elles dégagent n'a rien à voir avec celui plus entêtant des aubépines.

Les sureaux sont à nouveau en fleur, et telle une abeille avide de remplir les rayons de sa ruche, une cétoine affamée, moi je pense à tout ce que je vais pouvoir faire avec ces délicats corymbes. Mon cerveau est en ébullition : des sirops à faire infuser, du sucre pour parfumer délicatement les desserts, des beignets, des crumbles pourquoi pas... Tout cela, je l'ai déjà testé, alors comment est ce que je vais utiliser ces fleurs si parfumées cette année ?

J'imagine alors les saveurs mélangées des fraises et des petites fleurs blanches... Il faut que les deux parfums soient complémentaires et que l'un ne surpasse pas l'autre. J'ai choisi d'aromatiser le sirop pour imbiber les petites génoises avec les fleurs de sureau infusées mais en faisant un sirop très léger, pas trop sucré (je n'ai pas le bec sucré et la génoise et les fraises doivent suffire)
J'ai aussi décidé de mélanger les fraises coupées en fine brunoise avec des fleurs pour que le goût du sureau ressorte de façon un peu plus prononcée. A chacun de mettre la quantité qu'il veut selon qu'on aime plus ou moins cette saveur.
Du coup, les minis portions toutes mignonnes et parfumées ont séduit les gourmands. Et vous, ça vous tente ?

Génoise aux fraises et fleurs de sureau3

Pour 8 petits gâteaux :
Pour la génoise :
3 oeufs
150 g de sucre de canne
100 g de beurre
70 ml de crème liquide (soja pour moi)
100 g de farine
70 g de fécule de maïs
1 sachet de poudre à lever

500 g de fraises
12 cl de crème épaisse
2 cuil à café de sucre vanillé
250 ml d'eau
25 g de sucre
3 corymbes de sureau



Préparer un sirop de fleurs de sureau :
Faire chauffer 250 ml d'eau.
Détacher les fleurs de deux corymbes de sureau et les mettre dans un saladier avec les 25 g de sucre.
Recouvrir avec l'eau chaude et laisser infuser pendant la préparation de la génoise et de la garniture.
Quand le sirop est froid, l'égoutter pour enlever les fleurs.

Fleurs de sureau et fraises

Pour la génoise
Faire chauffer une casserole d'eau pour faire un bain-marie.
Dans un saladier en verre ou un cul de poule, mélanger les oeufs entiers et le sucre de canne au batteur. Le mélange doit être blanc.
Placer le saladier au bain-marie en continuant de battre jusqu'à ce que le mélange ait doublé de volume et soit bien mousseux.
Hors du feu et toujours en battant, ajouter le beurre coupé en petits morceaux, la crème, la farine, la fécule de maïs et la poudre à lever.

Découper un cercle de papier sulfurisé de la taille du fond du moule et placer dans le plat. Beurrer éventuellement les bords.
Verser la pâte à génoise.
Enfourner pendant 20 à 25 minutes à th 6.
Vérifier la cuisson avec un couteau planté dans le gâteau dont la lame doit ressortir sèche.

Laisser refroidir avant de démouler.


Pour la garniture

Mettre de côté une dizaine des plus belles fraises et détailler le reste en une fine brunoise (des petits dés).
Effleurer un corymbe de sureau et mélanger délicatement les fleurs aux fraises.

Préparer la crème en la fouettant en une chantilly bien ferme.
Ajouter le sucre vanillé et donner encore quelques coups de fouet pour bien mélanger sucre et crème.
Réserver au frais.

Génoise aux fraises et fleurs de sureau2


Montage des petits gâteaux :

A l'aide d'un emporte-pièce (ou avec un couteau autour d'un verre comme moi car mes emportes-pièces étaient trop gros...) découper environ 8 petites bases de génoise.
Les déposer sur une grille et les imbiber avec le sirop de sureau. En mettre quelques cuillères à soupe. Il faut que la génoise soit bien imbibée pour faire ressortir le goût du sirop de sureau mais néanmoins ne la détrempe pas. Quatre à cinq cuillères à soupe environ pour ma part.
Déposer délicatement le mélange de fraises et de fleurs de sureau et le jus des fraises s'il y en a.
Avec une poche à douille ou à la cuillère, recouvrir de crème chantilly.
Pour finir, décorer avec une fraise et des fleurs de sureau.

A déguster bien frais

Sans titre

Génoise aux fraises et fleurs de sureau4

kkvkvk56-logo

Petit édit du 27 Mai
:

Avec cette petite recette de fraises, je participe au KKVKVK#56 (me demandez pas ce que ça veut exactement dire... Ki Ki Veut Kuisiner Ke Je Souviens Plus Ke Ca Veut Dire)
C'était la fourmi Elé qui avait gagné le précedent KKK avec sa recette à base de pommes et donc elle nous a choisi pour thème la fraise. Un thème bien de saison et qui va toutes nous inspirer.